Annonces

Messe en l'honneur de sainte Marguerite

    Samedi 21 juillet, à 10h00 en la chapelle des Lecques.Messe...

En savoir +

Inscriptions au catéchisme

On a tous une bonne raison d'aller au catéchisme !  

En savoir +

Horaires d'ouverture du secrétariat en j…

Du 9 juillet au 25 août inclus, le secrétariat sera...

En savoir +

Pour votre sécurité

  Pour votre sécurité, l'église de Saint-Cyr-sur-Mer est désormais munie d'un...

En savoir +

Mois de juillet et août 2018 : messes et…

  Messe aux Alizés les mardis 3 et 24 juillet à...

En savoir +

Sens de l'élévation des reliques

            Le 21 juin 2015, la paroisse et la ville de Saint-Cyr-sur-Mer ont vécu un événement qui ne se renouvellera sans doute jamais plus : le retour des reliques de saint Cyr et de sainte Julitte, présidé par Monseigneur Dominique Rey.

            Que signifie cet événement et pourquoi a-t-il eu lieu ?

            « Celui qui est affectionné pour quelqu’un vénère aussi les choses que cette personne a laissées d’elle-même après sa mort » dit saint Thomas d’Aquin († 1274). Et c'est vrai : nous conservons avec affection, respect et émotion les vêtements, les lettres, les bijoux, les photos, les outils... qui ont appartenu à un bien-aimé défunt. Ces objets laissent un témoignage précieux de sa vie et de son histoire à nos côtés. Ils sont des "reliques" devenues précieuses par l'amour que cette personne a eu pour nous et que nous avons eu pour elle. Aussi méritent-elle le soin que nous leur accordons.

            C’est dans ce comportement humain tout à fait compréhensible que s’enracine le culte des reliques. Le mot vient du latin reliquius, càd ce qui reste. Si nous conservons des objets ayant appartenu à nos aïeux, à bien plus forte raison devons-nous vénérer le corps de ceux et celles qui nous ont précédés dans la foi, en particulier d’un saint qui a laissé un témoignage d'une vie toute donnée à Dieu et aux autres.

            Historiquement, le culte des reliques a commencé avec le témoignage des martyrs. Ces derniers étaient inhumés dans les catacombes où leurs tombeaux servaient d'autel. Comme le Christ, ils avaient donné leur vie jusqu'à verser leur sang. Les premiers chrétiens considéraient donc la vie des martyrs comme l'imitation parfaite de l'offrande du Christ célébrée dans l'eucharistie. Puis, lorsque l'empereur Constantin se convertit au christianisme en 313, il fut alors possible de construire des églises. Mais les chrétiens gardèrent l'habitude de déposer des reliques de saints dans la pierre d'autel. C'est encore le cas aujourd'hui. C'est la raison pour laquelle le prêtre baise l'autel au début et à la fin de la messe.

            Le culte de saint Cyr et sainte Julitte, de cette mère et de son fils qui n'avait pas 10 ans, se répandit en Gaule dès le Ve grâce grâce notamment à leurs reliques apportées d'Orient. Leur fête fut célébrée le 16 juin, date à laquelle leurs corps furent transportés du lieu de leur martyre à Tarse jusqu'à Antioche. C'est à cette même date qu'ils sont désormais honorés dans l'Eglise catholique. Les reliques de saint Cyr et de sa mère sainte Julitte déposées par Mgr Dominique Rey le 21 juin 2015 dans notre église sont un don fait le 9 septembre 2014 à la paroisse par les moines bénédictins de Ganagobie. Un document appelé "authentique" signé le 23 juillet 1920 par Mgr Jacinthe GAGGIA, évêque de Brescia en Italie, atteste de leur origine.

            Les statues de saint Cyr et de sainte Julitte qui ornent le choeur de notre église sont des reliquaires qui possèdent à leur base un "oculus", sorte de petite ouverture circulaire munie d'une vitre où sont déposées des reliques. C'est donc dans ces oculi que les reliques de saint Cyr et de sainte Julitte ont été déposées pour être offertes à notre vénération.

            Sans doute y a t-il des esprits sceptiques et négatifs qui affirment que ces reliques n'ont certainement rien d'authentique, d'autant plus qu'il est bien impossible de retracer avecprécision leur histoire jusqu'au Ve siècle. En définitive, la question n'est pas là. Ces reliques attestées par l'Eglise nous lient désormais à la vénération de tant et tant de générations de gens qui ont reçu de l'intercession de saint Cyr et de sainte Julitte un secours ici-bas. C'est à cette chaîne ininterrompue à laquelle nous voulons maintenant nous attacher.

            A l'issue de la messe du 21 juin 2015, nous sommes allés en procession en ville. Cette procession n'était pas un défilé mais le signe que nous cheminons vers notre Patrie céleste. Cette procession signifiait que saint Cyr et sainte Julitte nous accompagnent sur ce chemin vers le Ciel en protégeant notre ville dont ils sont les gardiens, et en intercédant pour la paroisse dont ils sont les saints Patrons.

+ Père Ludovic Lécuru
Curé de Saint-Cyr-sur-Mer

Connaître l'histoire de Saint Cyr et de Sainte Julitte

Infos diocésaines

Ça se passe près de chez vous

Suivez-nous

fb logo 50

Paroisse Saint-Cyr-sur-Mer

Log in